Veille

Chiffres clés

La prochaine révolution technologique sera porté par l’intelligence artificielle. En quelques années, l’IA est passé de concept scientifique à enjeu principal des géants numériques, startups et gouvernements.

Un marché de 11 milliards de dollars en 2024, selon Bpifrance

Selon une infographie de Bpifrance – Le Hub, l’intelligence artificielle représentera un marché de 11 milliards de dollars en 2024. Ce marché sera porté par une croissance de +53% entre 2015 et 2020. Le Hub s’intéresse particulièrement à l’investissement des pays dans la recherche IA : il y apparait que la Chine et les USA ont déjà pris une avance décisive sur les autres pays, investissant 5 et 4 milliards de dollars en recherche quand la 3ème nation, la Corée du Sud, est à moins d’1 milliard.

+20% de productivité en France d’ici 2035, grâce à l’IA

En décembre de l’année dernière, Accenture publiait une étude réalisée avec Frontier Economics. Leur projection réalisée sur les 12 pays les plus forts économiquement parlant révèle que l’IA permettra d’augmenter considérablement la croissance économique de ces pays : elle passerait de 2,6% aujourd’hui à 4,6% en 2035 au USA et de 1,7% à 2,9% en France. Accenture explique que cet impact s’explique par un effet levier très important de l’IA sur la productivité de ces pays : la productivité augmenterait ainsi de +11% (en Espagne) jusqu’à +37% (Suède) ; +20% en France.

Plus de 1900 startups

Dans son dernier rapport, publié le 22 août 2017, Venture Scanner a comptabilisé quelques 1917 startups dédiées à l’IA à travers 70 pays. Cet écosystème a levé au total 21 milliards de dollars, avec une levée de fonds moyenne atteignant les 22 millions d’euros. Venture Scanner précise que ce sont les applications de machine learning, algorithmes d’apprentissage, qui concentrent la majorité des investissements.

Le machine learning, principal secteur d’investissement

Selon McKinsey, les entreprises ont investi entre 26 et 39 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle en 2016, dont entre 20 et 30 milliards rien que pour les géants de la Tech. L’institut confirme d’ailleurs la tendance relevée par Venture Scanner : le machine learning est le principal poste d’investissement externe (entre 5 et 7 milliards de dollars), devant la vision par ordinateur, le langage naturel, les véhicules autonomes, la robotique et les agents virtuels.